Pepsi Number Fever numéro 349 : la loterie tourne au désastre

Pepsi Number Fever numéro 349 : la loterie tourne au désastre

Publié par Apolline Boucher le  25 octobre 2022 Dernière modification le 25 octobre 2022

Cet article prend 8 minutes à lire et comporte 1463 mots.

Alors que Pepsi et Coca-Cola se battent depuis toujours pour posséder le plus de parts de marché, être le premier se révèle être difficile et même impossible pour Pepsi. Depuis le début, il restera derrière son concurrent, pourtant, de nombreuses stratégies marketing seront mises en place pour essayer de le dépasser. L’une d’entre elles va même tourner à la tragédie dans les années 90 : le Number Fever !

L’éternelle concurrence entre Pepsi et Coca-Cola

Aujourd’hui, dans les rayons du supermarché, il y a de nombreux colas de marques différentes que vous pouvez acheter. Celui qui se remarque le plus est Coca-Cola, et cela a toujours été le cas dans le passé !

Les débuts d’une bataille toujours d’actualité

Même si Coca-Cola ne commercialise pas que du cola, mais bien toute une gamme de boissons différentes, c’est ce que la marque vend le plus et avec qui elle a le plus de succès. Elle saura se développer rapidement aux États-Unis ainsi qu’à l’étranger, et ce même à une période où il n’est pas possible pour toutes les entreprises de se lancer à l’international.

Cependant, en 1893, après une dizaine d’années depuis la création de Coca-Cola, une nouvelle boisson voit le jour, il s’agit du Pepsi !

Caleb Davis Bradham, son créateur, va décider d’inventer une boisson similaire pour concurrencer Coca-Cola. Il tentera en premier de profiter de la notoriété du leader du marché pour se faire connaître en se présentant comme une véritable alternative, puis sa stratégie sera de se créer un univers différent pour essayer de se démarquer.

L’impact de la seconde Guerre mondiale sur le marché du soda

Alors que tout avait bien commencé, la Première Guerre mondiale va empêcher Pepsi de continuer à se développer à cause de la hausse du prix du sucre. En ce qui concerne Coca-Cola, la marque va continuer d’être commercialisée et deviendra l’emblème des troupes américaines. Des usines verront même le jour sur les autres continents.

Pepsi de son côté sera vendu à plusieurs reprises, et alors que le propriétaire n’est plus le même, l’objectif d’origine est toujours là : trouver comment révolutionner l’univers du soda pour dépasser Coca-Cola ! De la recette aux campagnes de publicité, tout est modifié dans le but à chaque fois d’être encore plus avant-gardiste.

Pepsi va notamment inventer en premier le cola light, donc allégé en sucre, en 1964. Cela ne lui suffira pas pour se démarquer et gagner davantage de place face à Coca-Cola, ce dernier étant devenu une référence connue de tous.

Les stratégies marketing de Pepsi

En espérant gagner en popularité, Pepsi va adopter plusieurs stratégies. L’entreprise va d’abord copier Coca-Cola dans l’espoir de bénéficier de son influence pour plaire tout autant, elle va donc prendre le nom de Pepsi-Cola ainsi qu’utiliser le rouge comme couleur principale. Par la suite, le bleu va aussi le rejoindre pour ajouter du contraste, commencer à se différencier mais toujours faire un rappel au drapeau des USA.

Alors que Pepsi inventera un cola allégé en sucre en premier en 1964, Coca-Cola tentera de répondre en créant lui aussi une nouvelle boisson appelée le New Coke. Malheureusement, ce dernier ne plaira pas aux consommateurs qui se sont habitués au goût original de Coca. Les tentatives pour innover et se démarquer se font donc de chaque côté, les réussites et les erreurs s’enchaînant pour les deux marques.

Les débuts de Pepsi et Coca-Cola se font donc dans le calme et même si une bataille est omniprésente entre les deux, chaque évènement est une occasion pour eux d’essayer de prendre plus de place vis-à-vis de l’autre.

Pepsi fera d’ailleurs énormément parler de lui en 1975 en créant un tout nouveau challenge ! Le Pepsi Challenge consiste à faire déguster à l’aveugle leur boisson et de demander aux participants laquelle ils préfèrent. Nombreux sont ceux qui vont apprécier davantage Pepsi, cependant il sera révélé plus tard que tout était organisé de manière à les inciter à choisir leur cola plutôt que celui de Coca-Cola.

Cette campagne aura tout de même permis à Pepsi d’augmenter ses ventes puisque les consommateurs ont voulu reproduire le challenge chez eux ! En revanche, la suivante n’aura pas du tout le même effet, bien au contraire.

Pepsi Number Fever, quand la promotion tourne au désastre

S’il y a bien un incident à retenir vis-à-vis de Pepsi, c’est bien celui-ci ! Organisé en 1992, ce qui devait être un moyen efficace pour promouvoir le cola de la marque finira par conduire à la mort de plusieurs personnes.

L’organisation de la loterie

En février 1992, une nouvelle campagne est lancée par Pepsi dans le but d’augmenter ses ventes aux Philippines. Une loterie est organisée à travers tout le pays et pour y participer, l’achat d’une bouteille est nécessaire. À l’intérieur de chaque bouchon, un numéro est imprimé, qu’il s’agisse du cola Pepsi ou des autres boissons vendues par l’entreprise, c'est-à-dire 7-Up, Mountain Dew et Mirinda.

À chaque numéro est ensuite associé un prix d’une valeur minimum de 100 pesos et allant jusqu’à 1 million de pesos. Forcément, puisque chaque bouteille est gagnante, les participants ont commencé à en acheter une puis une nouvelle et ainsi de suite avec l’argent obtenu. La campagne se révèle être un grand succès !

Alors qu’au total 2 millions de dollars américains avaient été investis pour cette loterie, les ventes ont augmenté de près 4 millions de dollars en 1 mois seulement ce qui équivaut à une augmentation des parts de marché de 5,5%. Au fur et à mesure que les prix sont annoncés à la télévision chaque soir, la campagne fera toujours plus parler d’elle.

Le drame du numéro 349

Pensant que la loterie permettrait enfin aux consommateurs de changer leurs habitudes et donc de préférer Pepsi à Coca-Cola, un incident va survenir vis-à-vis du numéro gagnant du 25 mai. Il s’agit du 349 qui avait été imprimé sur seulement 2 bouteilles ce jour-là. La somme à gagner étant de 1 million de pesos, les deux gagnants s’avéraient être très chanceux.

Toutefois, il n’y avait pas 2 bouteilles avec ce numéro, mais bien 800 000 ! Cette erreur a été commise par l’entreprise qui en voulant prolonger la campagne avait rajouté des numéros gagnants sans prendre en compte les précédents. Au total, ce sont 32 milliards de dollars américains qui auraient dû être payés ce jour-là.

Les numéros gagnants étant issus d’une erreur, aucun d’entre eux ne possédait un code de confirmation nécessaire pour débloquer le prix correspondant. Pepsi en a alors informé les gagnants et après une réunion au milieu de la nuit, il a été décidé d’offrir 500 pesos en guise d’excuse.

Parmi les gagnants, 486 170 personnes vont accepter l’offre de Pepsi ce qui équivaut à 8,9 millions de dollars. À l’inverse, les autres décidèrent de ne pas céder et vont se révolter dans l’espoir de gagner plus d’argent !

Le drame de Pepsi Number Ferver

Tous les participants à la loterie n’ayant pas accepté les excuses de Pepsi se sont réunis et ont créé un groupe de consommateurs nommé l’Alliance 349. L’objectif est de boycotter la marque et de lui montrer leur mécontentement. Ils vont donc organiser plusieurs manifestations devant les locaux de la marque ainsi que devant les bureaux du gouvernement.

Elles vont durer plusieurs mois et vont ternir l’image si durement créée par Pepsi. Les manifestants vont aller encore plus loin et un camion sera même victime d’une bombe artisanale, un adulte et un enfant en périront, puis trois employés seront aussi tués dans un entrepôt.

Les menaces de morts et les dégâts s’accumulent, une action en justice concernant 22 000 personnes contre Pepsi est entreprise en fin d’année 1992. Au total, il y aura 689 poursuites en justice et 5 200 plaintes qui seront déposées à son encontre.

En janvier 1993, la marque finira par payer une amende de 150 000 pesos au ministère du Commerce et de l’Industrie. Puis, en 1996, 10 000 pesos seront accordés à chaque plaignant en guise de dédommagement.

Parmi eux, trois vont décider de faire appel en 2001 et ils gagneront 30 000 pesos ainsi qu’un remboursement de leurs frais d’honoraires. Pepsi ne se laisse pas faire et fera également appel vis-à-vis de cette décision, le procès ira jusqu’à la Cour Suprême.

En 2006, il sera enfin décidé que Pepsi ne devra pas payer les montants concernés par la loterie et le numéro 349. Aussi, l’entreprise n’a plus à répondre aux questions déjà posées auparavant par rapport à cet incident, elle peut enfin commencer à oublier ce désastre !

avatar-logo

Apolline Boucher - Rédactrice en chef de Pleeease.io

Dernière modification le : 25 octobre 2022

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme, Apolline est une journaliste indépendante qui s'est spécialisée au fil de sa carrière dans les sujets liés aux jeux d’argent et ainsi elle vous met à jour sur les dernières actualités de l’industrie du jeu.

Laisser un commentaire
logo BC.Game

BC.Game

Informations

Activer mon bonusicon Bonus

Bonus

+270%

Bonus max.

3 000 €

Wager

X20

Dépôt min.

30 €

Nouveau casinoBonus +1260% CryptoBonus Quotidien
logo Millionz

Millionz

Informations

Activer mon bonusicon Bonus

Bonus

+100%

Bonus max.

500 €

Wager

No

Dépôt min.

20 €

Nouveau casinoBonus sans WagerBonus Quotidien
logo Casinozer

Casinozer

Informations

Activer mon bonusicon Bonus

Bonus

+100%

Bonus max.

500 €

Wager

No

Dépôt min.

20 €

Casino & BookmakerBonus sans WagerAviator & Mines