image esport, un sport ou pas

L’e-sport et les jeux vidéo, de vrais sports ?

Publié par Apolline Boucher le  15 novembre 2021 Dernière modification le 7 décembre 2021

Cet article prend 6 minutes à lire et comporte 1189 mots.

La question divise depuis bien des années maintenant, mais la réponse se fait attendre.

Le fait est qu’il n’est pas réellement possible de répondre pour le moment, car il faudrait déjà définir précisément ce qu’est un sport.

Ça tombe bien, une définition précise a déjà été proposée par l’Association mondiale des fédérations internationales de sport.

Voici donc, selon le consensus, les 4 éléments définissant un sport :

  • Une dimension compétitive
  • Aucun danger pour quelque forme de vie que ce soit
  • Pas de facteur chance
  • Aucune dépendance à un industriel ou une entreprise quel qu’il soit La question est, quels sont les éléments qui posent problèmes dans ce cas ?

Les jeux vidéo sont-ils un problème ?

Plus ou moins…

En réalité, il est vrai que le fondement de l’e-sport est un problème au regard de la définition proposée ci-dessus.

Les jeux vidéo étant la propriété des éditeurs, cela veut dire que la compétition dépendra entièrement de ces derniers.

Mais quel est le problème ?

Après tout, dans le cas de League Of Legends, les changements et modifications sont égales pour tous, il n’y a donc pas de favoritisme non ?

La réponse ne se trouve aucunement dans l’esprit « sportif et fair-play » de cet élément, mais plutôt sur l’évolution et le fonctionnement du sport.

Contrairement au football ou des entreprises œuvrent en parallèle du sport en lui-même, l’e- sport, lui, est totalement soumis aux décisions financières et commerciales des éditeurs.

Pour faire simple, ce n’est plus l’esprit « sportif » qui domine, mais l’argent et les possibilités économiques que saisissent les éditeurs.

Ce qui nous amène donc à la raison même de cette question…

Oui les éditeurs ont tout intérêt à ce que leur compétition soit fair-play au niveau sportif, mais il y a toujours des risques de dérives.

Trop de différences pour être un sport

Bien que l’e-sport puisse s’apparenter à un sport sur certains des aspects primordiaux, il y a également d’autres spécificités qui créent un conflit.

Le sport par définition, fait partie de la prévention sanitaire, le fameux « Faites du sport et mangez équilibré ».

Toutefois, bien que les athlètes de compétition e-sport s’entraînent beaucoup physiquement, les jeux vidéo font la promotion d’un mode de vie qui inquiète.

L’aspect sédentaire, le manque de sociabilité dites « classique » et le caractère violent des jeux vidéo compétitifs comme Counter Strike ou League Of Legends s’écartent de l’esprit du sport.

Voilà une autre barrière qui risque de ne jamais pouvoir être franchie par les compétitions e- sport, sauf peut-être avec l’arrivée des jeux vidéo VR et des évolutions technologiques récentes.

image de présentation jeux videos esport

Des avancements prometteurs pour l’e-sport et le gaming

Malgré tous les points développés ci-dessus, il y a de l’avancement dans ce débat.

Le premier provient des échecs, une compétition non physique reconnue comme un sport depuis janvier 2000 en France.

Bien que ce ne soit pas nouveau, il s’agit là d’un précédent non négligeable pour déterminer ce qui est un sport ou non.

Cela ouvre donc la voie a de nouvelles activités ayant certains aspects en accords avec les principes du sport, l’e-sport en tête de liste.

De plus, la question « l’e-sport est-il un sport ? » commence à faire son chemin dans les esprits, à tel point que le Ministère de l’Economie et des Finances a réglementé les contrats des joueurs professionnels.

La suite, en France en tout cas, sera la reconnaissance de l’e-sport par le Ministère des Sports, qui est la seule autorité pouvant attribuer le titre de sport à une activité.

Parier sur l’e-sport en France

Voici un autre domaine important dans le monde des jeux vidéo.

L’essor des compétitions e-sport crée un engouement autour des paris et investissements dans le domaine.

Un exemple récent et très impressionnant, l’évolution et la gloire autour de l’équipe Karmine Corp dans le championnat de la LFL sur League Of Legends.

Cela promet de belles années et un futur plein de possibilités pour l’e-sport. D’autant plus que cette évolution est mesurable.

De récents rapports démontrent une volonté de Paris de devenir un lieu important de l’e-sport et ce malgré le fait que la France ne représente que 2,3% du marché mondial (2019).

Pour donner des chiffres, le résultat annuel du secteur de l’e-sport s’élève à 1,1 milliards de dollars en 2020 pour le monde entier.

Réflexions autour de l’e-sport

Il y a toutefois une question qui demeure discrète et qui est pourtant importante.

Pourquoi l’e-sport doit-il être reconnu comme un sport ?

Est-ce une volonté de légitimiser l’e-sport aux yeux du public ? Ou est-ce pour pouvoir concourir à des compétitions internationales comme les Jeux Olympiques ?

Cette question a tout son intérêt car il est important de comprendre quelles en sont les motivations.

Cela peut également concerner des subventions et la démocratisation/financement de clubs e- sport amateurs pour développer l’activité et la compétition.

Dans cette discussion, il y a également un autre camp qui possède une vision différente de l’avenir de cette discipline.

Cet autre camp regroupe  des personnes souhaitant que  l’e-sport reste indépendant et se légitimise de lui-même, plutôt qu’avoir une certification officielle.

Les streams et les vidéos, deux autres facettes

Cette partie se consacre à l’étude d’un phénomène important qui affecte directement l’e-sport.

Les streams sur des jeux vidéo, que ce soit sur Twitch ou autre, tout comme les vidéos Youtube par exemple, ont aidé à démocratiser la compétition e-sport.

Tout comme la télévision soutenait l’avènement des sports traditionnels, ces canaux de diffusion ont apporté leur visibilité et l’ont offert au gaming.

Cela a crée au passage une économie annexe, qui a permis aux marques de mettre un pied dans ce milieu avant de soutenir des projets plus importants et coûteux.

Rappelez-vous les premières vidéos sponsorisées, elles avaient de petits budgets et leurs concepts étaient relativement simple.

Aujourd’hui, on retrouve des projets de plus en plus importants, comme par exemple Zerator et ses multiples évènements annuels comme le Zevent, la Zlan et la ZRT Trackmania cup.

Si vous vous intéressez au monde du esport, vous pouvez suivre les actualités du esport sur notre groupe Telegram.

image de présentation stream twitch

Conclusion

L’e-sport ne fait que commencer et les perspectives ne cessent de se développer et de promettre un avenir e-sportif varié.

Bien que cela ne soit pas encore officiel, beaucoup reconnaissent déjà l’e-sport comme un sport à part entière (surtout dans la communauté gaming).

Il faudra donc prendre son mal en patience, mais heureusement, le marché a déjà commencé sa progression… Et quelle progression !

avatar-logo

Apolline Boucher - auteur

Diplômé de l’Ecole Supérieure de Journalisme, Apolline est une journaliste indépendante qui s'est spécialisée au fil de sa carrière dans les sujets liés aux jeux d’argent et ainsi elle vous met à jour sur les dernières actualités de l’industrie du jeu.

Laisser un commentaire

0

Vous êtes prêt à jouer avec de l'argent réel ?

Voici notre meilleure sélection des casinos en ligne où vous pouvez jouer avec de l'argent réel pour gagner un maximum d’argent !

logo Tortuga

Tortuga

logo Unique Casino

Unique Casino

logo Yonibet

Yonibet

logo Viggoslots

Viggoslots